programme 2014

 

 

 Dimanche 24 Aout

 Mers les Bains

 

 Dimanche 14 Septembre

 Sortie les Côtes de ports

 

 Dimanche 19 Octobre

 Sortie café

 

 Samedi 22 Novembre

 Repas de fin d'année

 

 Dimanche 07 Décembre

 Salon de Noël Pont Audemer 

 

 

 

 

 

 

 

coordonnées MCPA

MCPA 
17, route de la vallée

27680 Saint Samson de la Roque

Notre Président

M.Eric Happiette

0673 337 823
sylvie-happiette@orange.fr

 

 

Notre Secrétaire et Webmaster :

M.J-Christophe OLSZEWSKI

 

0683 792 191

jethro.bike@laposte.net

Notre trésorier:
         M.Benoît PIERRE

0232 427 361 - 0607 392 909
benoitmcpa@wanadoo.fr

 

MEMBRES DU BUREAU

Président : Eric       

Trésorier : benoit  

Secrétaire : jean-chris

le coin des copains

   

 

 

une adresse professionnelle, où trouver : efficacité et qualité,

une équipe sérieuse à votre service :

 

Kawasaki

 

MC LISIEUX
23 rue de Paris -
14100 - LISIEUX
Tél.: 02 31 31 31 81 -

Fax: 02 31 31 08 70

 

http://motoconcess.fr/mc-lisieux/default.asp?id_chapitre=1

 

 

 

 

pour les fins gourmets : Vente de vins, Produits régionaux en réunions, salons, foires et comités d'entreprise 

 

 

DIX VINS PLAISIRS

Samuel CROCHET

31 Chemin des côtes

27290 Freneuse sur Risle

 

tel : 02 32 42 59 42

gsm : 06 81 19 55 64

20-samuel-crochet@orange.fr

 

 

 

 

 

 

Images Aléatoires

  • Photo 054
  • mc 110
  • CIMG2859
  • CIMG2802
  • clecy 111
  • mc 034
Jeudi 3 juillet 2014 4 03 /07 /Juil /2014 08:36
Dimanche 29 rendez vous comme d’habitude sur le parking de Carrefour Market à 8H30. Tout le monde arrive petit à petit, tous revêtu de la tenue de pluie… Et oui le temps est bien menaçant et la suite prouvera que nous avions raison.
photos 009 
Direction Yvetot par les petites routes sous la pluie. Le paysage est là mais bien gris. Puis arrivée au lac de Caniel pour un café ou chocolat bien chaud. Malgré tout la bonne humeur est là pour tous !!!
photos 011
 
Bon là on ne peut pas dire que l’accueil fut des plus chaleureux, à l’image du temps plus précisément. En effet ouvrir un espace pour recevoir 21 personnes à ennuyer tant les femmes de ménage (pas possible d’accéder aux toilettes) tant que les personnes derrière le bar !!! Sourires en berne pour ces employés. Et pourtant lors de notre reconnaissance et nos appels téléphoniques il ne semblait pas y avoir de problèmes. Et en plus une note salée pour clôturer le tout. Notre trésorier qui laisse facilement des pourboires, le laisse au fond de sa poche.
Un seul conseil : passer son chemin
On reprend notre périple vers Veulette sur Mer. Et la pluie qui nous accompagne toujours !!!! L’inquiétude commence à nous tordre les boyaux. Déjeuner prévu le long de la mer sans abri. Allez on sourit, tout va bien se passer ? Elizabeth et Didou ont un plan B, bon ok pour eux seuls … .
 
photos 013
 
    
photos 014
    
 
photos 018
   
Petit tour sur la jetée. A chacun son rythme, discussion en petit comité pour prendre des nouvelles de chacun. Nous rencontrons un couple de personnes d’un « certain âge » FORT SYMPATIQUE. Leur petit cabanon est bien petit pour recevoir tout le monde sinon…..
Nous arrivons à la baraque à frite : l’ESTA’FRITES. Le temps se dégage…. Peut être que nous allons manger au sec. Un rayon de soleil apparait…. Reste le soleil s’il te plait…. Il nous entend. IL RESTE et nous mangeons sous un beau soleil. Au menu : brochettes de bœuf avec des frites, crêpes pour le dessert, le tout accompagné de bière ou limonade à la pression. ET QUEL ACCUEIL !!!! Souriant, chaleureux. Les brochettes sont excellentes, cuites à point, les frites maison, crêpes et gaufres à volonté. Et même CAFE OFFERT.
Devant un si bon accueil, nous laissons tous un pourboire à ces jeunes si sympathiques.  
photos 033 
  photos 034
 
  CIMG4545
photos 035
Nous repartons vers Fécamp par des petites routes sous le soleil qui cette fois ne nous lâche plus. YES !!!! Arrêt au panorama pour admirer la vue sur Fécamp.
photos 042
Nous visitons le Palais de la Bénédictine avec une guide bien sympathique.
CIMG4575 
photos 051     
 
CIMG4569
 
 
Retour sur Pont Audemer et dernier verre de l’amitié avant dispersion.
 
                                                Francis, Catherine
                                                Benoit et Béa
Un grand merci pour votre contribution au blog par ce compte rendu superbe.
Jean Chris
 
Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 09:27

 

Journée du 21 Juin, c'est vrai que j'avais prévu de ne pas en être cette année et profiter de la fête de la musique. Aléas de planning, madame travaille, la concentre side car en Belgique a lieu le même week end, je me suis dit qu'il fallait en être pour l'EMDUJ et les enfants.

 

Une très belle journée ensoleillée, un programme toujours bien organisé, des sourires, de la joie, du partage des amis ; je dois en être à ma troisième ou quatrième participation et j'aime ça  

 

Un des avantages du side, du trike ou du spyder(bien sur on n'oublie pas les deux roues qui sont nombreux également)pouvoir faire partager aisément notre plaisir de la moto.

 

     fourre-tout-1 0106

 

 

emduj 032

 

 

fourre-tout-1 0020

 

 

fourre-tout-1 0154

 

 

 

Petite anecdote  pour moi qui ne suis que bénévole dans le cadre de cette journée, je me suis retrouvé en pique nique à moins de 2 kms de chez moi....

 

Encore un moment agréable où les amis étaient présents où d'autres liens se tissent peu à peu et surtout où nous prenons tous du plaisir dans cette balade et ce partage.

 

Il m'a semblé que nous étions moins nombreux que la précédente édition, c'est pour cela chers amis que je vous invite à surveiller du coin de l'oeil le site de l'EMDUJ(enfants motards d'un jour dans la rubrique liens de ce blog)si vous voulez rejoindre les projets de cette association.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par jean chris - Publié dans : vie du club
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 12 juin 2014 4 12 /06 /Juin /2014 16:28

 

Parce que j’ai reçu quelques coups de fils le dimanche après midi de personnes qui voulaient savoir où nous nous trouvions alors que nous finissions de ranger le matériel et le campement je rappelle qu’il s’agit d’un rassemblement privé fonctionnant sur invitation. Si nous privilégions les invitations directes nous médiatisons aussi l’événement sur divers supports ; forums, facebook, presse motarde…. Nous souhaitons que ce week-end soit ouvert à tous, quelles que soient la moto possédée à deux ou trois roues. Ce qui prime c’est l’esprit de convivialité et d’amitié. Venez nous connaître ou venez entre amis pour bénéficier de ce que nous mettons en place pour vous, mais ne vous attendez pas à trouver stunts ou autres activités bruyantes, ni commerçants et autres pièges à pognon.

Nous apprécions particulièrement le bruit des verres qui s’entrechoquent et les rires, la bonne humeur et le bon esprit, tout comme le respect et la franche camaraderie.

 

Il est regrettable que certaines personnes viennent se joindre à nous sur les balades sans se faire connaître de l’organisation, une économie de 5 Euros pour faire quelques kilomètres avec un groupe sans se donner la possibilité d’échanger ou de faire connaissance avec des personnes de qualité. A ceux là je dirais que s’ils ont appréciés les activités à l’extérieur du camp et si les motards présents ne vous ont pas rebutés, venez nous rejoindre l’an prochain pour la soirée, c’est mieux encore. 

Purée !!!  parfois mon sens de la diplomatie frôle le sublime.

 

 

Concentration, Rassemblement, Estivale, trois noms pour notre troisième édition en 2014 où nous avons trouvé presque tous les éléments nécessaires à un week-end d’exception.

Non il ne manquait rien(jusqu’au moment du drame) si ce n’est certains d’entre vous qui n’avez pu nous enrichir de votre présence, en espérant que vous pourrez nous rejoindre pour la prochaine édition.

 

L’organisation de ce week-end dans le fond pas besoin d’en parler, c’est notre contribution et ça se passe de mieux en mieux. Peut être partager avec vous le fait que nous envisageons d’améliorer la formule en apportant diverses composantes qui pourraient agrémenter ce moment que nous aimons tous.

 

Alors arrive le jour J, samedi matin nous nous rendons sur le site faire quelques installations et livrer les derniers matériels mais la météo n’est pas engageante voire même inquiétante, allons nous être confrontés à notre premier rassemblement pluvieux ?

 photo012

 

 

Au moment où je quitte mon domicile pour rejoindre mes fonctions d’accueil je traverse une pluie d’orage, parti sans être équipé j’arrive trempé.

 

Je m’installe à l’entrée du camp,  deux voyages sont nécessaires car cette année nous offrons un petit souvenir à celles et ceux qui partagent avec nous un des deux repas :

 

  DSCN4257.JPG

 

 

Je suis rejoins puis aidé par de bons amis(merci didier et Joye) pour accueillir au fur et à mesure nos invités. Le Soleil est notre principal invité car dès que la table est installée il est avec nous et ne nous quittera pas de tout le week-end, mon jean sèche et le consommé de burnes vapeurs mitonne tranquillement J .

alain et helene (151)

De 13h30 à 15h30 le temps file et déjà la balade est sur le point de commencer.

Il faudrait que nous ayons des talkies pour que nous puissions mieux nous synchroniser, désinstaller la table pour rejoindre le groupe de sécu, les voltigeurs, pour moi a été fait dans la précipitation.

 

Départ pour la balade donc et passage obligé dans Pont-Audemer puis route par les routes de campagne vers notre point de visite. Ce que j’aime particulièrement en tant que natif c’est que notre bon président(qui nous vient lui du Nord) instigateur de nos balades apporte un regard neuf à ma région et par la même occasion nous fait découvrir(re-découvrir)notre Normandie que nous négligeons souvent.

 

2014-014 

 

La chaleur est présente et si d’aucun préfèrent l’ombrage et la détente la majorité suit la découverte du site et profiterons de l’opportunité pour rapporter quelques souvenirs.

concentre-039.jpg 

Merci encore pour l’accueil et ce jeu improvisé et les quelques cadeaux offerts.

 

Le départ du site n’est pas possible pour tout le monde, une BMW je crois qui n’apprécie pas la chaleur et qui refuse de reprendre la route. Les voltigeurs sont là et le temps que la mobylette prenne le frais à l’ombre ils raccompagneront les infortunés vers le campement.

Sur la route notre Tricker a des soucis avec son accélérateur et le voltigeur que je suis reste avec jusqu’au retour au campement.

 

Puis la soirée commence, Ally&and the gators ouvrent la soirée,

concentre 051

peu d’entre nous ne sont pas sous le charme et les premiers danseurs occupent la piste de danse(à ceux qui ce sont demandés pourquoi il y avait une piste de danse sous les tentes je dirais que nous n’étions vraiment pas sur que notre ami soleil serait de la partie :-) )

 concentre 055

 

Bon là ça commence à se gâter pour moi, tout heureux que je suis de revoir grand nombre de mes amis je ne puis manquer de me montrer poli en allant de-ci delà lever mon verre à l’amour à l’amitié. Il paraît même que je me suis fait attrapé sur la piste de danse et que moi(oh my god !!!) j’ai esquissé quelques pas de danses…. J

 

Le second groupe prend les commandes, la soirée a gagner un peu, le crépuscule(ou l’apéro)délivre des inhibitions et la piste danse fait salle comble.

 

 concentre 061

 

 

Deux heures du matin, quelques lampes de poches scintillent encore autour de quelques tentes et la soirée se termine tranquillement.

 

 

 

Le point du jour et je sors péniblement de la tente(non en fait je me lève gaillard, d’avant, et de bonne humeur)merci JC pour le doliprane.

Direction le café et là c’est le drame.

D’abord il paraît qu’il y a eu de l’orage et de la pluie pendant la nuit(ah bon ???).

Ce qui explique le premier drame, le micro-ondes(Rest in Peace)a pris l’eau pendant la nuit et à la première mise en route : « cling »(ou plutôt cling clang splaing crouic)notre micro-ondes rend l’âme.

 

Second drame :

  

Moi "mais où donc qu’elle est la bouilloire ???"   

Lui  « bah euh !!! je l’ai oubliée »…. L      

Moi "Bon c’est pas grave on a le micro-ondes"

(aie oups bobo la tête bah non le micro-ondes il est naze)… L

 

Et dans le même temps retentit dans le matin frémissant cet effroyable cri d’horreur : « mais il est ou le beurre ??? »

 

Bon là clairement le moteur a eu des ratés et il faut faire amende honorable et s’en excuser.

Dont acte.

 

10h30 départ de la seconde balade,

 

http://www.wat.tv/video/mcpa-concentre-2014-6wov9_6bbhd_.html

 

je prends la queue du peloton(ou pour mieux dire je vais en queue du peloton pour voir s'il y a de nouvelles têtes et non pas l'inverse ) et je ferme la marche. Direction la pisciculture de Montfort sur Risle, le temps est génial,  nous sommes accueillis là aussi agréablement, nombres d’explications sur l’élevage des truites par une personne passionnée et petite dégustation ensuite de truite fumée.

 

concentre 100 

 

Retour vers le campement pour un rafraîchissement et l’assiette anglaise qui nous attend.

alain et helene (4)

Les départs se font au fur et à mesure au gré des distances  à parcourir, rares sont ceux qui ne prennent pas le temps de saluer le plus grand nombre tout en se promettant d’être à nouveau présent l’an prochain.

 

En tout cas moi je serais là aussi l’an prochain et j’aurais mon tazer parce que le tazer elle bat l’beurre. 

 

J’ai pris connaissance pendant ce week-end d’une concentr’ à faire à l’ancienne du côté de Dhuizon en Novembre et je vais faire en sorte d’en être. De mon côté j’ai parlé de mon petit RDV Annuel à Vinon en Février et j’espère avoir motivé quelques personnes à nous y rejoindre.

 

Alors voilà l’édition 2014 c’est achevée et hors notre petit loupé du dimanche matin il semble que tout le monde soit satisfait encore une fois.

A nous à présent de nous remettre en question et de proposer une formule améliorée pour pimenter un peu le prochain week-end.

 

 

Encore un grand merci à tous les membres des groupes qui animent depuis trois ans avec bonheur notre week end, nous apprécions énormément le lien qui se tisse au fil des ans entre nous et plus encore la qualité de la musique dont vous nous faites bénéficier. 

 

groupe 

 

 

Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 15 mai 2014 4 15 /05 /Mai /2014 18:44

AFFICH

Prix : inscription 5Euros/Adulte gratuit pour les moins de 16 ans
A réserver lors de l’inscription : Souper 12.00 Euros
Petit Déjeuner 4 Euros
Repas le dimanche midi possible 11Euros
Boissons non comprises

Merci de vous munir de vos couverts pour les repas et de vos tentes

L’accueil est prévu à partir du samedi 13H00

Départ de la balade l’après midi à 15h30, les quais de SEINE et la forêt de BROTONNE avec une visite surprise, dégustations possibles.

19h30 : Repas et concert

Dimanche matin, 10H30 départ de la seconde balade(un peu moins de kilomètres en pensant à ceux qui viendront de loin).
Retour vers 13h00 pour le repas.

Pour toutes informations:

Eric président du MCPA :
0673 337 823

Sylviedenormandie@hotmail.fr
Jean Chris secretaire du MCPA :

0683 792 191
moto-club.pontaudemer@laposte.net


RESERVATION IMPERATIVE

Bulletin d’inscription à retourner
MCPA – 17 route de la Vallée 27680 Saint Samson de la Roque

Nom-Prénom : ………………………………………………. Mail : ………………………………...

Adresse : ………………………………………………. Tel : ………………………………...

Passagers : ……………………………………………….

Nombre de repas le Samedi soir :
Nombre de petits déjeuners :
Nombre de repas le dimanche midi :

Chèques à l’ordre du MOTO CLUB DE PONT AUDEMER

Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 11 mai 2014 7 11 /05 /Mai /2014 18:45

Et non ni radar à détruire ni aucun représentant du prince Jean à molester quelque peu, non il s'agissait simplement du plat principal proposé pour le soir...

 

L'idée de notre bon Francis, renouveler le concept de la sortie moules de l'an passé avec un autre thème et un autre lieu. Alors ce n'est plus à son domicile que nous nous sommes réunis mais à son lieu de travail. Mais c'est une autre histoire et c'est bien après le déluge...

 

RDV à 14h00 au même endroit(j'aurais une marguerite à la boutonnière), tout le monde arrive au petit à petit ; le temps est menaçant mais il fait encore sec.Le temps d'attendre les retardataires et la mousson s'invite. Pas de photo de groupe au départ de cette balade personne n'avait d'appareil photo étanche

 

ll m'est demandé d'ouvrir la route pour une petite balade de deux heures en passant du côté de mon ancien fief. Alors nous partons, difficile de voir si tout le monde suit derrière avec ce rideau de pluie, la buée dans le casque et sur les rétros(je roule tellement lentement au départ pour être sur de n'oublier personne que mon moteur dégage de la chaleur jusque sur mes rétros). Bon yapa, quand il pleut ll faut que l'eau glisse alors j'enroule un peu la poignée. Mal m'en a pris, nous perdrons en cours de route notre bon parisien avec son paquebot qui sera ramené par notre bon Francis vers le troupeau en stagnation sur le bord de la route(sous la mousson je vous le rappelle)

 

Passé Boissey la pluie est tjours là mais au loin le ciel est plus clair, j'enroule et nous quittons la pluie vers le Gros Theil. On va sécher gentiment. Dans la boucle du côté de Caudebec les Elbeufs(d'où viennent nos fameux poulets)j'avise un estaminet nommé "l'imprévu" avec un grand parking et du ciel bleu. On se pose et on fait le bilan de l'efficacité de nos équipements pluie moto. Bé dis donc, il est pas encore né le produit parfait pour le normand roule toujours

 

Et c'est reparti, retour vers 18h00 juste avant une dernière bruine qui nous épargne.

 

Chacun regagne ces pénattes pour se changer et c'est le nouveau rendez vous au lieu prévu.Les tables sont dressées et l'apéro nous y attend. Francis gère comme un chef, allant parmi les uns et les autres pour s'assurer que tout le monde à un verre, une caouète, mets les BBQ en route....  Enfin il gère quoi !!! bien sur quelques uns(et zunes)d'entre nous assurent le soutien logistique.

 

Le repas se déroule dans la convivialité et la bonne humeur. La musique fait son arrivée et quelques danseuses et danseurs font le spectacle. On s'amuse, on rit, on discute.... bref c'est une sortie du MCPA quoi!!!

 

Mais le temps passe et les départs se font au petit à petit, il n'est pas encore trop tard pour ranger avant de repartir alors les derniers participants prêtent main forte pour le rangement.

 

Belle sortie sous la pluie et soirèe très sympa, alors Francis  !!!!  tu nous prévois quoi pour l'an prochain ????  j'aurais bien vu une après midi camembert sur les hauteurs des falaises de houlgate mais il faudrait envisager une météo plus agréable(encore qu'un petit BBQ de marlin sur les plages de Ste Anne....... mais bon ce ne serait pas raisonnable)

Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 2 mai 2014 5 02 /05 /Mai /2014 19:16

Bien sur il y a quelque chose d'indécent ou d'exhibitionniste à parler de ces vacances sur un blog. Mais nos vacances ont été motardes et à ce titre le blog est là aussi pour partager nos expériences motardes, et j'ai envie de vous parler de ce petit voyage.

 

Départ le dimanche matin, première étape de 600 kms prévue. Alors nous partons sous une pluie fine, désagréable et normande qui nous quittera aux environs de Chartres. Rien d'extraordinaire jusque là, la route presque habituelle en quelque sorte, mais il y a un processus qui, au fil des kilomètres progressant sur le compteur, fait que petit à petit les soucis et le quotidien tombent petit à petit dans un oubli nécessaire.

 

Pas de congés depuis Mars 2013, et ça se ressent au guidon, la route me semble longue. Je décide de prendre l'autoroute après Chartres et de suivre tranquillement Gepetto. Parti vers 8h00 nous arriverons vers 16h30. Et c'est une fois arrivés que nous retrouverons la pluie.

 

Première étape dans la famille, soirée tranquille et petite visite pédestre du village corrézien qui nous accueille ; Neuvic.

 

Lundi, parti à 8h00 pour 600 kms également, météo incertaine. Gepetto mène la danse et le départ est on ne peut plus sympathique, montées et descentes, virages à l'équerre, une route à peine large pour une voiture dans l'abri boisé de forêts qui distillent de grosses gouttes accumulées depuis quelques jours par  bruine et brouillard. Bon c'est bien sympathique, mais on a 600 kms à faire et là je viens de prendre un heure de plaisir mais à ce rythme là on arrivera jamais avant la fin de semaine.

Maître gepetto s'il vous plait conduisez nous via la totoroute.

Encore quelques périples dans la pampa et nous rejoignons la dite voie rapide(où croissent exponentiellement le nombre de radars automatiques et réduisent d'autant le rythme de croisière à peine en deça du street légal, à aucun moment nous n'aurons croisés à plus de deux points).

 

DSC07922

 

Le viaduc de Millau est annoncé, après toutes ces photos vues sur le internet enfin on va voir cet édifice et les superbes paysages environnants.   Super grosse déception, le plafond est bas, le brouillard omniprésent et le seul fait notoire que nous retiendrons c'est que pour rouler sur cet édifice il faut s'acquitter d'une somme proche des 7 Euros.

 

Hors cela, pas de fait marquant, nous roulons, nous roulons avec une météo qui s'adoucit au plus nous descendons vers le Sud, et nous retrouvons le soleil.

Le passage de douane est une prise de stress, goulet d'étranglement organisé, police armée jusqu'au dents, chaine pour crever les pneus en main et on se fait tout petit dans le casque pour passer sans encombre. Arrivés sur les routes espagnoles les limitations de vitesse sont en dessous des françaises et le petit passage de fronitère précédent n'invite pas aux excès.

 

Gepetto nous conduit à bon port(Blanes) et nous prenons possession d'un mobil home tout neuf n'ayant jamais servi. 

 

On enfile le short et les babouches climatisées, les sac à dos et direction le village pour un petit ravitaillement en apéro, en apéro(je l'ai déjà dit ?)et petite restauration pour la semaine.

Le restau du camping propose des petits repas sympa et à coût modéré, on regrettera presque de s'obliger à se faire un repas dans le mobil home.

Alors rythme de croisière vacances, on prend l'apéro tranquillement et nous nous rendons ensuite au restau pour gouter paella et autres curiosités locales(on a mangé un truc qui s'appellait "steack frites"et c'est totalement déroutant parfois de se laisser aller à essayer les spécialités alimentaires en pays étranger)

 

DSC07797

 

Nous décidons le lendemain de prendre le chemin de Barcelone, objectif "Sagrada Familia". Gepetto Barcelone centre ville et c'est parti. C'est fou le nombre de radar automatique indiqué que je ne vois pas.... mais ils sont où ????  pas que je fasse d'excès, mais je ne suis pas sur de savoir quelle limitation respecter, la circulation est dense et je fini par faire de l'interfile parce qu'ils me gonflent tous ces espagoins et touristes aglutinés Q à Q....

Bon on arrive à Barcelone et on suit Gepetto, la circulation toujours aussi dense se trouve agrémentée de scoubits à foison qui se faufilent et filent à plein gaz entre bus de touristes et voitures de toutes sortes. On arrive dans une ruelle où la foule est plus dense qu'un conciliabule de morpions conviés à venir investir une pilosité pré-pubaire négligée. La bécane chauffe à tout va, moi j'ai la cervelle qui monte en charge avec toute cette populace, on fait du 3kms/4 Heure.... bon cool relax, je pose une zénitude et j'avise le premier axe de dégagement( bip bip cours toujours coyote)... pas possible de supporter ça.

 

 Une idée et j'indique Sagrada Familia à Gepetto : 4.5 kms... ouf une une issue de secours, j'enquille et je trace ma route. 

 

vacances 2014 031

Stationner une moto à Barcelone semble ne pouvoir se faire que dans les emplacements prévus à cet effet grouillant de scooter de toute sorte et moyennes cylindrée vieillissantes. J'avise une place(enfin deux, il faut au moins ça pour le GTR)et direction une petite mousse pour se remettre des toutes ces émotions.

 

Allez je suis venu voir la Sagrada Familia et je l'ai vue. 15 Euros pour en voir l'ntérieur et trois ou quatres heures d'attente pour obtenir le précieux sésame. Bon on fait le tour, pas sur que ma carte d'handicapé me permette de passer outre en Espagne, alors on fait le tour, on fait le tour, on refait le tour, on prend des photos et on va boire une mousse

vacances 2014 157

 

Bon Barcelone, que puis je vous dire !! c'est une grande ville, j'aime pas les grandes villes, j'aime pas les moyennes villes, je supporte à peine les petites villes, alors je n'ai rien à vous dire ... na.

 

Retour au camp de base, apéro et petit restau.

 

Il y a tout de même un truc qui me chagrine, je vois bien tous les panneaux indiquant les radars automatiques mais je ne les voie pas ces P.. de radar. J'en cause à ma douce et elle m'indique enfin ce qui ressemble aux radars, coup d'oeil dans le rétro et ça y est je les voie. Ce sont des espèces de boitiers blancs, on dirait des boîtes EDF sur vitaminée mais complétement anonymes et l'objectif de la boîte à image est bien caché derrière. Par contre je n'ai pas souvenance d'en avoir vu qui flashaient de face. Q..lés.

 

Demain changement de programme, direction Géronne, puis Vic. Belles citées où les vieilles maisons se disputent de belles batisses religieuses(mais si tu sais ces monuments construits sous la contrainte et dont le sang des hommes à cimenté chaque brique). Mais le cadre est sympathique, le soleil est avec nous, Géronne est une cité universitaire et il semble y faire bon y vivre.

vacances 2014 070

 

Nous déambulons tranquillement et profitons de toutes ces curiosités architecturales auxquelles je ne connais rien et dont je peux dire que c'est agréable à regarder. Direction Vicq où, d'après le guide qui nous a été prêté, il y a de belles choses à voir.

DSC07835

 

Nous sommes surpris de voir de nombreuses personnes portant des roses. Arrivés à Vicq nous sommes interpellés par des camelots qui parlent français et qui souhaitent nous vendre des roses alors nous profitons de cette opportunité pour savoir ce qu'il se passe : c'est le jour de la St Valentin en Catalogne.

 

 

Le lendemain matin la pluie est au rendez vous et nous décidons de ne pas utiliser la moto.Nous sommes à Blanes et un peu de marche à pied, le long de la plage(Costa brava), sur le port, centre ville(chez Désigual) puis au Castello de San Juan.... 

vacances 2014 199

 

on a fait au moins 3752 kms à pied ce jour çi   . Au plus loin du campement nous voyons de menaçants nuages noirs accompagnés de quelques claquements significatifs qui invitent à prendre le chemin du retour. Bien heureux que nous sommes la pluie ne sera sur nous qu'une fois que nous serons abrités.

 

Le vendredi direction Saint Feliu de Guixols par la côte. Essayer d'imaginer un pur instant de bonheur de motard, vitesse maxi 45 kms/H, petite route au bitume parfait, des virages des virolos et des virages et en contrebas les roches et la mer, plus vite ce serait pas raisonnable, virage à l'équerre et en aveugle en permanence. Le soleil est là, c'est splendide. On s'arrête sur quelques panorama, on prend quelques photos, une voiture anglaise s'arrête, monsieur engage la conversation, il a une pan european et n'est venu en voiture que parce qu'il a un chien. Quelques minutes simples d'échanges entre motards(enfin lui est en voiture)puis chacun reprend sa route.  

 

Arrivés sur place après deux heures de route et 32 kms parcourus(mais je vous l'avais dit qu'il y avait des virages)nous découvrons une autre plage de la costa Brava, du sable, la mer et juste derrière de béton. Mais il faut dire que le rendu est sympathique malgré tout. 

Intéressant, le long de la plage quelques panneaux en plusieurs langues qui récapitulent l'histoire de l'endroit. Peu de monde et malgré tout quelques jolis paysages(locaux ou touristes telle est la question)que l'on peut admirer deci delà .

H1360024

Le restau du midi à l'ombre mais dans les courants d'air et nous avons eu frais, sympa on se lance sur les tappas avec les conseils du tenancier qui est polyglotte. Là ma douce fonce droit sur l'okaz ; "vous savez où on peut trouver un magasin désigual ???"   ..... et direction Playa d'Ayo où après s'être stationné sur la rue principale, pris un café, essayé d'extorquer des renseignements(mais ni en français ni en anglais)nous irons à la recherche du St Graal de ma douce en faisant en long en large et en travers toutes les ruelles commerçantes pour finalement trouver le lieu souhaité à 75 mètres de la moto   

 

 

Allez ce n'est pas tout ça mais demain on repart vers la France. J'avais prévu de prendre la route côtière de Blanes à Colioures, mais vu que deux heures ont été nécessaires pour faire 32 kms, ce n'est pas jouable.

Alors Gépetto direction la France par la voie la plus rapide et après on essaiera de rattraper la route prévue avant de partir. Fatigue ou flemme je suis gepetto et je n'attrape pas le road book prévu. La route est sympa sans plus jusqu'au moment du repas.

Petit restau sur le bord de la route qui ne paie pas de mine et à peine propre mais on a mangé super bien, copieusement et à un tarif plus que correct. 

Bon on retrouve les prix français et c'est plus cher qu'en Espagne mais on s'en tire bien.

Nous sommes sur la route de Foix et je demande au restaurateur l'aspect de la route à venir et il m'annonce plein de virages..... retour de la banane.

Effectivement après quelques kilomètres se dessine dans mon champ visuel de superbes courbes jusqu'à l'horizon et l'enrobé est de très bonne qualité. La poignée de droite enroule un peu de câble et je vais me faire plaisir avant les effets de la digestion.

RAAAAARRRRGGGGGGGGGG... j'enrage je bouillone, je fulmine et je maudis l'initiateur des radars automatiques(un certain nicolas S), un radar tronçon sur six kilomètres en plein sur l'aire de jeux. Je suis super contrarié.

 

Bon gré mal gré, après quoi on trouvera plus tard de quoi prendre un peu de plaisir.

 

 

 

Nous arrivons au gîte. Sélectionné parmi les relais motards je m'étais imaginé trouver un environnement pur motard, bar brasserie avec décorum approprié. Loin de là, nous sommes accueillis par Georges et Evelyne, anciens parisiens installés ici par passion. L'accueil est chaleureux, la cuisine simple et de qualité(comme à la maison)et nos soirées seront très agréables et animées, Georges est intarissable et à nous deux nous avons trouvé le moyen de passer nos soirées à bavarder(et sûrement saouler nos compagnes respectives ). De bons conseils sur les conditions de circulation et quelques points touristiques à ne pas rater. Le lendemain(le dimanche quoi !!! mais vous suivez ou quoi ??? LOL), nous allons à Foix. Rien à dire sur la route il y à peine 20 bornes entre le gîte et Foix. 

Nous visiterons le château et marcherons un peu dans la ville qui en cette journée de fin de semaine manque cruellement d'animation, certes pas là notre meilleure journée).

DSC07964

Qu'à cela ne tienne nous retournons au gîte. Nous suivons les conseils de notre hôte et nous grimpons par une toute petite route pleine de lacets et de virages très mais très serrés avec le ravin en contrebas(c'est bizarre mais je ressens une certaine pression de cuisses contre mes hanches).

Mais le jeu en a valu la chandelle, nous sommes arrivés avec quelques suées mais nous pouvons profiter d'un paysage splendide avec la vallée en prime.  

Retour au gîte et nous passons une bonne soiré en compagnie de nos hôtes.

Le lendemain direction Andorre la vieille, passage à 2400 mètres et la neige est autour de nous, le thermomètre indique -1° sur la moto, on se couvre et on profite tranquillement(neige et température en dessous de zéro)de la route de montage, nous restons prudents.

DSC08006

Andorre la vieille, balade, shopping et achat de cigarettes.

vacances 2014 315

 

vacances 2014 303

Retour par le Pas de la Caze où il neigeouille un petit peu. Nous resdescendons vers les 13° au gîte, la route est belle et ce lundi la circulation est modérée. Nous profitions de ces kilomètres dans les pyrénnées ; c'est beau.

 

Nous quittons le gîte vers les 10h00 direction le cirque de Gavarnie où j'ai réservé un gîte directement dans le village. La route est magnifique(bon je l'ai déjà dit virages, virages ,virolos et virages)dans la montagne.

Le gîte cette fois ci offre uniquement deux chambres au dessus du restaurant, balcon avec vue sur le cirque de Gavarnie et la restauration est pantagruélique uniquement composée de spécialités locales : garbure, mouton AOC Gavarnie, gâteau cuit au feu de bois.... les petits déjeuners sont tellement copieux que nous partons à pied vers le cirque de Gavarnie(une heure prévue en montant)sans prévoir aucun pique nique. Nous marchons sous un petit crachin qui n'est pas très agréable.

 

vacances 2014 345

vacances 2014 402

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais nous ne garderons en souvenir que ces forêts, ces cours d'eau, tintinabulant bruyamment vers l'aval, et ces paysages rocailleux..... nous avons engrengés des plaisirs visuels sur la route et autour de nous en Espagne et en France jusqu'à plus soif.

 

vacances 2014 325

Nous avons fait de belles rencontres, avons profité l'un de l'autre et du plaisir de la moto.

 

Elle est vraiment bien cette GTR, même à 150 sur l'autoroute la consommation n'aura pas dépasser les 6 litres(calculés par l'ordinateur de bord je n'ai pas encore fait mes vérifs papiers), confortable, bien abrités, tout juste depuis l'an passé je commence à ressentir quelques fourmis au niveau des mains qui m'obligent de temps en temps à me relever et à rétablir la circulation sanguine dans mes doigts, mais je pense plus à une difficulté qui vienne de moi plus que de la moto. De la reprise sur la sixième sur l'autoroute à descendre deux rapports pour faire un dépassement en pleine charge avec passager, même les 106cv obligatoires chez nous me sont suffisants.

 

DSC07935

 

Enfin bon sur le chemin du retour nous serons accueillis chez notre AMI alain pour l'après midi du jeudi 01 Mai et pour la soirée. Qu'il est bon de partager du bon temps avec un ami pour ponctuer ces congés.

 

La dernière étape 765 kms d'une traite sera avalée avec un début de périple sous la pluie pendant presqu'une heure et nous garderons ensuite nos équipements de pluie pour garder le confort d'une chaleur complémentaire. La route va bien se passer mais nous serons tout de même content d'arriver à bon port sain et sauf, mais bien fatigués.

 

A peine descendu de la moto et notre bon pépère nous fera une visite surprise avec sa terrot et nous dégusterons ensemble une part de gâteau laissée à notre attention. MERCI la voisine.   

 

 

Voilà nous avons parcourus 3600 kms sur 12 jours et j'ai vraiment eu l'impression de pouvoir faire de la moto. C'est étonnant de dire ça quand on roule tous les jours en moto, mais il s'agissait d'un voyage, une balade(une aventure serait exagérée)où la destination n'importait quasiment pas, seul comptait ce voyage et ces routes à parcourir sur notre continent.

Certes il est de plus en plus désagréable de rouler avec le nez vissé sur le compteur pour conserver son précieux permis mais le plaisir reste entier si la chance est avec nous(rentrés depuis huit jours je n'ai pas encore reçu de carte postale du gouvernement, retard dans le traitement du courrier ou finalement nous sommes passés entre les mailles du filets ?).

 

Mais le plaisir de conduire sa moto est là, c'est une ivresse, un transport(je ne dis pas un moyen de transport)de l'âme(là j'exagère un peu mais je vous emmène plus là où j'en ai envie)une liberté(bon ça c'est un concept plus qu'une réalité)... tant et tant de sensations, de sentiments qui transcendent mon être.....   Je ne peux pas dire que la moto pour moi est une passion(la question m'a été posée)je dirais plus que c'est l'essence même de ma vie(c'est beau non ?)... et en plus c'est de l'essence non taxée par l'état, étonnant non ???

 

DSC07983

Par jean chris - Publié dans : vie du club
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 avril 2014 7 06 /04 /Avr /2014 17:08
Bon un compte rendu de sortie qui vient un peu tard à notre retour de congés. J'avais bien sollicité un coup de main mais en quasi vain.
Mais bon, ce n'est pas grave. En plus dur de faire le CR de cette sortie vue dans quel état j'étais le jour J. Une petite soirée la veille qui nous a emmené jusqu'à tard et l'obligation de se lever tôt pour respecter ses engagements. Surtout qu'à l'accoutumée nous prenions un petit café sur le trajet et je ne voulais pas déroger à cette tradition en compagnie de notre tribu. Mais l'organisateur, Francis, en a voulu autrement et nous avons tailler la route directement vers le circuit de Karting
   
     
Acceuil sympathique un café est offert à tout le monde, participants ou non.
Nous avions quant à nous décider de ne pas tourner et de profiter de la sortie moto et du repas du midi.. 
Le matin des photos du groupe et un petit sourire collectif pour l'anniversaire de Sylvie(Sylvie et dominique proposerons d'ailleurs à tous le verre de l'amitié en fin de journée - désolé encore de ne pas y avoir participer mais nous étions vraiment trop fatigués  ). Bon la tête de travers ce n'est pas moi qui ait fait la photo du matin et je ne l'ai pas encore. Pendant que les concurrents se disputaient sur la piste j'ai pris ce cliché 
karting 023
Et des motos il y en avait, car la sortie a déclenché beaucoup d'enthousiasme, une quarantaine de participants ont répondus présent.
     
Toute la matinée les Karting ont fait vrombir leur petits moteurs à plein gaz sur la piste. Quelques gouttes de pluie pendant les tours ont été la cause de tête à queue et de sortie de route qui ont fait le bonheur des pilotes acharnés de compétition.
J'ai de la misère ces temps ci avec les liens vidéo, mais si vous cliquez sur la bannière ci dessous vous aurez accès à quelques images de la compétition.
     
Une petite vidéo où j'espère que l'on apercevra tous les participants.Du moins ceux qui tournaient à ce moment là, car la compétition c'est déroulée en équipe de deux.
Sur ce genre d'activité tout le monde gagne et personne ne perd, seule la bonne humeur compte et règne en maître tour après tour....   enfin presque        mais cette année aucune sortie de route provoquée ou d'écart de conduite n'est venu heurté l'égo de qui que ce soit, alors le podium a respecté la chaîne alimentaire
     
karting 062
Par contre, bon sang ne saurait mentir, j'ai une petite pensée particulière pour Marine, qui acharnée comme un beau diable et avec son poids plume(du coup son kart filait bon train) a du réaliser le meilleur tour de la journée..... Oulà !!! c'est comme papa, faut pas lui mettre une tondeuse entre les mains elle serait capable de vous en faire une formule 1 
     
Petit repas concocté sur place par un traiteur qui est venu spécialement allumer le BBQ pour nous tous, et nous avons très bien mangé, tellement bien qu'il restait encore de quoi faire quelques assiettées.
     
Encore un petit café et cette fois çi nous partons pour la balade moto dans l'arrière pays d'Auge et c'est dominique qui comme dit précedemment prendra la tête pour nous conduire jusqu'à son domicile pour le verre de l'amitié offert à l'occasion de l'anniversaire de Sylvie.
     
Mais c'est là que nos chemins se sépareront et nous irons ma douce et moi tout droit pour filer vers un repos nécessaire.
Avec de la chance d'ici quelques jours j'aurais sûrement un autre point de vue que je me ferais un plaisir de publier à la suite de ce texte.
Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Présentation

Petites Annonces

 

 

 

Vends Silencieux CBR 20Euros

Jean Chris : 0683 792 191

------------------------------------------------

 

Vends Tapis de Réservoir 1200XJR

prix souhaité : un 12 ans d'âge écossais 

Jean Chris : 0683 792 191

 

 

 

 

____________________________________________

 

 

info du jour

La béquille du matin réjouit le médecin.

humour

Objet : négociation sur les salaires Conchita voulait une augmentation. La Maîtresse de maison très énervée par cette requête lui demande: "Et pourquoi voulez-vous une augmentation, Conchita ?" Conchita : "Eh bien Madame pour 3 raisons. La 1ère, c'est parce que je repasse mieux que Madame" Madame: "Et qui vous dit ça" Conchita : "C'est Monsieur qui me dit ça". Madame: "Oh!" "La 2ème, c'est que je cuisine mieux que Madame". Madame: "Billevesées! Et qui dit que vous cuisinez mieux que moi?" Conchita : "C'est Monsieur qui dit que je cuisine mieux que Madame". Madame: "Oh!" "Ma 3ème raison, c'est que je fais mieux l'amour que Madame" Madame (hors d'elle): "Et c'est encore Monsieur qui vous dit que vous faites mieux l'amour que moi ? " Conchita : "Oh, Non, Madame. C'est le jardinier ... ! " Et vlan…Conchita a eu son augmentation ! MORALITE: Lorsqu'on prétend grimper au cocotier, mieux vaut avoir la culotte propre... (proverbe antillais)
:mrgreen:

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

à écouter sans retenue

http://www.dailymotion.com/video/x3k0h8_luisrego_fun?start=70


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après avoir pris ma retraite, ma femme a insisté pour que je l'accompagne dans ses courses. Malheureusement, comme la plupart des hommes, je trouve cette tache ennuyeuse et préfère entrer et sortir rapidement. Hélas, ma femme est comme la plupart des femmes, elle aime faire du shopping pendant des heures et des heures ! Hier, ma chère épouse a reçu la lettre suivante de Cora : Chère Mme Dupont, Au cours des six derniers mois, votre mari a été à l'origine de plus d'un problème au sein de nos magasins. Nous ne pouvons tolérer ce comportement et sommes contraints de vous en interdire, à tous les deux, l'accès. Nos plaintes contre M. Dupont sont énumérées dans l'historique ci-dessous et documentées par nos caméras de surveillance vidéo. Le 15 juin : Il a prit 24 boîtes de préservatifs pour les mettre au hasard dans les chariots des autres clientes quand elles ne regardaient pas ! Le 2 juillet : Il a réglé tous les réveils dans le rayon des articles ménagers/literie pour qu'ils se déclenchent à intervalles de 5 minutes. Le 7 juillet : Avec une boîte de concentré, il a fait une traînée de jus de tomates sur le sol conduisant aux toilettes des femmes. Le 15 août : Il a monté une tente dans le département de camping et proposait aux autres clients d'amener des couvertures et oreillers. Le 23 août : Quand un employé a demandé s'il pouvait l'aider, il a commencé à pleurer et a crier : "Pourquoi vous ne me laissez pas tranquille ?" Le 4 septembre : Il a regardé directement dans la caméra de sécurité et l'a utilisée comme un miroir, pour aller chercher des trésors dans son nez. Le 11 septembre : Il a manipulé des armes à feu dans le département de chasse et pêche et a demandé au préposé dans quel rayon se trouvaient les antidépresseurs. Le 18 octobre : Il s'est caché dans un rayon de vêtements, à l'intérieur d'une longue robe et lorsque les gens approchait, il criait : "choisis-moi, choisis-moi !" Le 21 octobre : Quand une annonce est venue sur le haut-parleur, il s'est couché au sol en position fœtale et a crié : "Oh non ! C'EST ENCORE CES VOIX !" Et le dernier incident, mais pas le moindre. Le 23 octobre : Il est entré dans une cabine d'essayage, a fermé la porte, a attendu un certain temps, puis a crié très fort : "Hé ! Il n'y a pas de papier cul ici ?"


----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent:elle l'a fermée.


A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds-lui qu'il ne fallait pas tous les essayer.

 

Un pénis bien éduqué est celui qui se lève pour permettre à une fille de s’asseoir.

  

 

Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.


Jeanne d'arc s'est éteinte le 30 mai 1431, environ deux heures après sa mort.


Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.


L'enfant des voisins veut faire une bataille d'eau. J'attends que l'eau finisse de bouillir et j'y vais.


Les seins des femmes sont la preuve qu'un homme peut se concentrer sur 2 choses à la fois.


Ma femme me dit que côté sexe je suis un athlète olympique, je suis bon une fois tous les 4 ans.


A quoi bon tuer des baleines si c'est pour maquiller des thons ?


Ma femme me traite comme un Dieu. Elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.


C'est en se plantant qu'on devient cultivé.


Les petits garçons aiment les soldats, les petites filles aiment les poupées, les grands garçons aiment les poupées, les grandes filles aiment les soldats.


Le taux de radiation est plus élevé à pôle emploi qu'à Tchernobyl.


Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.


A l'école, ils nous apprennent le passé simple. Ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué.


Ne contredis jamais ta femme, attends 5 minutes et elle le fera d'elle même.


J'ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m'ont dit de repasser demain. Je ne sais pas comment le prendre (?)


Two beers or not two beers, that is the pression.


Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fausse sceptique.


Il est impossible de faire 10 000 pompes par jour. Sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike.


Une lesbienne qui n'a pas de seins, est ce une omoplate ?


Ce qui est chiant avec les filles qui couchent le premier soir, c'est qu'il faut attendre toute la journée.

 

Ta mère est tellement vieille qu'elle a un exemplaire de la Bible dédicacé.

 

 

Le problème au Moyen-Orient, c'est qu'ils ont mis la charia avant l'hébreu.


Un milliardaire change de Ferrari tous les jours. Un SDF change de porche tous les jours.


J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour le moment, tout se passe comme prévu.


Je me demande si, à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons (?)


Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.


Défense de courir sous peine de poursuite !

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Chez un marchand de vin, l'ancien testeur de vin est décédé et le directeur cherche à le remplacer.
Un ivrogne, à l'allure très sale est venu pour le poste.
Le directeur du magasin cherche à s'en débarrasser.


Il lui donne un verre de vin.
L'ivrogne boit et dit :

- C'est un Muscat, trois ans d'âge, provient du nord et a été muri dans un conteneur en métal. Bas de gamme, mais acceptable.
- D'accord, dit le patron.
- Un autre verre ? lui demande-t-il.


L'ivrogne le boit et dit :

- C'est un cabernet, huit ans d'âge, provient du sud-ouest, mûri dans un baril en chêne à 8 degrés. Demanderait trois autres années pour de meilleurs résultats.

Exact, dit le patron.
Un troisième verre...
- C'est un pinot blanc champagne, très coté et exclusif, dit l'ivrogne calmement.

Le directeur est épaté.
Ce dernier fait un signe à sa secrétaire de suggérer quelque chose d'autre.
Elle sort du bureau et revient avec un verre rempli d'urine.

L'ivrogne y goûte et dit :
- Elle est blonde, 26 ans, enceinte de trois mois et si vous ne me donnez pas le job, je vais donner le nom du père…

 

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés