programme 2014

 

 

 

  en attente des projets 2015

 

  et il y en aura....  

 

 

 

 

 

 

coordonnées MCPA

MCPA 
17, route de la vallée

27680 Saint Samson de la Roque

Notre Président

M.Eric Happiette

0673 337 823
sylvie-happiette@orange.fr

 

 

Notre Secrétaire et Webmaster :

M.J-Christophe OLSZEWSKI

 

0683 792 191

jethro.bike@laposte.net

Notre trésorier:
         M.Benoît PIERRE

0232 427 361 - 0607 392 909
benoitmcpa@wanadoo.fr

 

MEMBRES DU BUREAU

Président : Eric       

Trésorier : benoit  

Secrétaire : jean-chris

le coin des copains

   

 

 

une adresse professionnelle, où trouver : efficacité et qualité,

une équipe sérieuse à votre service :

 

Kawasaki

 

MC LISIEUX
23 rue de Paris -
14100 - LISIEUX
Tél.: 02 31 31 31 81 -

Fax: 02 31 31 08 70

 

http://motoconcess.fr/mc-lisieux/default.asp?id_chapitre=1

 

 

 

 

pour les fins gourmets : Vente de vins, Produits régionaux en réunions, salons, foires et comités d'entreprise 

 

 

DIX VINS PLAISIRS

Samuel CROCHET

31 Chemin des côtes

27290 Freneuse sur Risle

 

tel : 02 32 42 59 42

gsm : 06 81 19 55 64

20-samuel-crochet@orange.fr

 

 

 

 

 

 

Images Aléatoires

  • Photo 140
  • P4240051
  • CIMG2871
  • Photo 012
  • RASSO 062
  • DSCN3404
Dimanche 7 décembre 2014 7 07 /12 /Déc /2014 19:00

Notre blog est maintenant pollué par de la pub.

 

J'ai été averti de la chose mais la possibilité de le refuser ne m'a pas été proposée.

Je regrette très fortement cette situation indépendante de ma volonté.

 

Merci de ne pas utiliser les liens imposés pour ne pas accepter, même par inadvertance, d'être victime de ce dictat.

 

 

 

 

Par jean chris - Publié dans : fourre tout
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 7 décembre 2014 7 07 /12 /Déc /2014 17:45
Inscrite au programme depuis le début de l'année, je m'étais engagé à y participer, d'autant plus que l'an dernier pour cause de Millevaches je n'avais pu être présent.
   
Prise de contact avec Vanessa,  il s'agit de déposer le père Noël au complexe en partant de la piscine. Se préparer en  Catimini et venir faire plaisir aux enfants qui nous attendront.
DSC08309   
Il n'est pas nécessaire d'ameuter les troupes.
Seul Jacques, qui c'était manifesté et qui c'est amusé à distribuer des bonbons(pris sur son propre denier)et à faire des grands coucous aux passants, est présent avec moi.
   
Dans la semaine nous avons pris le temps d'acheter quelques costumes dont nous espérons faire un usage plus long l'an prochain pour une balade du père Noël que nous organiserons à Pont Audemer et où nous vous espérerons nombreux.
Nous avons fait quelques décos sur les motos, Jacques a posé quelques décalcomanies, un renne trône en lieu et place du top case, pour ma part un sapin sur le coffre arrière et un bonnet clignotant sur le saute vent.
L'arrivée au complexe est sympa, les enfants sont tout excités par la présence du père Noël et de la mère Noël.
DSC08312
Prises de photos, accueil avec tout plein de sourires, quelques minutes d'excitations et la pluie vient nous rendre visite. C'est le moment du repli vers l'intérieur du complexe où se déroulent les festivités.
DSC08313
Nous avons passé un bon moment ; et après avoir partagé le verre de l'amitié avec nos chères et tendres qui nous ont accompagnés(pratique le side pour transporter son petit monde au sec )chacun retrouve son home sweet home.
   
Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 29 novembre 2014 6 29 /11 /Nov /2014 19:06
Clôture de la saison et donc c’est l’heure des bilans.
 
Il est difficile d’occulter l’événement dramatique vécu par nos amis(que je ne cite pas nommément par respect)mais il est évident de rappeler que nous sommes présents. Chacun à sa manière vit et partage cette douleur, et tous aujourd’hui pensent chaleureusement et sincèrement à ceux-ci.
Et par ces mots je me fais le porte parole d’un groupe, d’une famille, qui sera à vos côtés à l’avenir et soucieux de vous accompagner sur la voie d’une vie à vivre avec ce fardeau.
 
Il faut donc temps à présent parler du club en 2014, je commencerais donc par réitérer nos vœux de bienvenue à nos nouveaux adhérents : Jean Paul, Patricia, Alain, Eric.
 
Les sorties de cette année montrent également l’engagement en accroissement constant de nouveaux organisateurs, et c’est une bonne chose pour l’avenir du club. Partager ainsi d’autres visions de la balade moto renouvèle un peu notre quotidien.
 
Certes cette année nous n’avons pas fait de grosse sortie, aléa du calendrier sans week-end  suffisamment long, mais nous prévoirons la chose pour 2015.
La question commence à devenir lancinante dans les conversations, gîtes ou camping ??? l’âge moyen du club en accroissement constant permet de penser qu’en 2016 nous opterons peut être définitivement pour ce style d’hébergement. Ceci impliquera quelques modifications d’organisation avec des versements d’arrhes avant ou au plus tard au moment de l’assemblée générale qui seront perdus pour les désistements de dernière minute, liés à la météo par exemple. Mais bon il s’agit là de l’avenir, mais un avenir proche dont on parlera en fin d’année prochaine.
 
Je veux remercier également celles et ceux qui cette année ont fournis les comptes rendus de sorties auxquelles je n’ai pas pu participer. Je voudrais encore exprimer mon regret de ne pas vous voir partager via le blog vos sorties moto privées, certains ont fait de beaux voyages dont ils ne se lassent pas de nous parler, mais quelques mots et quelques photos seraient vraiment très sympa. Comme je l’ai déjà dit, je me mets à VOTRE disposition pour publier et vous aider si vous le souhaiter. Vous trouverez dans la rubrique liens(sur le côté gauche du blog)l’adresse d’un site écrit par un ami, Papoune, qui partage ses sorties, une façon différente d’aborder les comptes rendus, une lecture que je recommande.
 
Bon la soirée du club c’est d’abord préparer la salle, faire les courses…. Etc.
Un grand merci à tous ceux qui ont aidés à la préparation et également au rangement, aucune anicroche cette année, les choses sont bien rôdées.
repas (20) 
 
Le repas et la soirée ce sont bien déroulées encore cette année. Greg n’est pas disponible et nous faisons appel à un animateur(enfin une personne qui se définit comme tel, et non pas comme un DJ).
 
 
 L’essentiel étant que tout le monde ce soit amusé, de mon point de vue je crois que, celui ci ne nous connaissant pas, l’animateur s’est trompé de public : « la danse des canards », « il était un petit navire » ou « savez vous planter les choux » pour la soirée et les jeux n’ont pas conquis toute l’audience, et le temps de danser est arrivé un peu tard.
 
repas (49)
   
Par contre le premier jeu est hyper adapté à ce style de soirée et a permis à tout le monde d’aller les uns vers les autres, un bon point de ce côté, ça nous a changé du traditionnel levé de chaise dont on se lasse un peu apparemment.
 
Le repas assuré par notre traiteur habituel a été égal aux prestations passées, qualité et quantité sont au rendez vous.
 
Notre président nous fait un petit discours :
repas (24) 
 
Tout le monde est venu pour s’amuser et nous nous sommes amusés. Cela reste l’essentiel.
repas (64) 
 
 Alors à présent, même si c’est encore un peu tôt nous en prenons quand même le chemin à grands pas, je vous souhaite à tous et à toutes de bonnes fêtes de fin d’années.
 
Ps : je me rends compte que plus le temps passe et plus je prends de la place pour remercier tout le monde..... me demande si je ne deviens pas un peu lèche en cul en vieillissant !!!!! bon, promis au premier qui me dit que j'ai mauvaise haleine j'arrête......  
 
 
Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 24 novembre 2014 1 24 /11 /Nov /2014 09:14
    J’ai passé un excellent week-end et dans le fond nous n’en dhuizon tous que du bien de cette petite réunion…..
C’est Fred le premier qui m’a parlé de cette concentre hivernale et l’envie d’en faire une seconde dans l’année sans aller trop loin me tentait bien. 
Alain et Hélène, Gaël et Fabrice seront de la partie au départ de la Haute Normandie.  
Alain, Hélène et moi optons pour un départ le vendredi matin ; le temps est sec malgré ce qui était annoncé.
Fatigue ou manque d’énergie j’ai eu froid tout le long de la route et en dépit des mes habitudes j’ai imposé un petit arrêt café et un petit grignotage histoire de récupérer quelques calories.  
Sur la route nous avisons des tables dans ce qui semble être un terrain de loisir, l’endroit est ensoleillé et nous transgressons l’interdit de circulation à tous véhicules à moteur pour amener nos sides au plus prêt.
 
fourre-tout-1 0705 
 
Repas chaud au soleil(ravioli), c’est du grand confort. Je vais retrouver un peu de bien être côté température en manœuvrant le side que j’ai légèrement embourbé en sortant du terrain.
Après une bonne heure de pause nous reprenons la route pour arriver vers 16h00 au centre du village de Dhuizon.
Quelques tours de la place et nous ne trouvons aucune indication, une jeune femme nous interpelle et nous indique une voiture qui se rend sur le lieu de la concentre. Nous arrivons sur le site, le cadre est vraiment très sympa, un terrain nettoyé de prêt au bord d’une forêt.
Après un rapide bonjour, nous avisons Eric et José qui sont déjà arrivés et nous allons installer le campement au fond du terrain.
Le froid que j’ai ressenti toute la route s’estompe en installant la tente.
 
dhuizon 019 
Il est temps d’aller se présenter et de faire le tour des personnes arrivées.
Un peu plus tard il est mis à notre disposition un bidon pour le feu et nous préparons le foyer qui va nous accompagner trois jours durant.
 
dhuizon 015 
 
Petites discussions qui donnent soif et José ouvre le bal avec des bières particulièrement agréables. Le whisky de Normandie fera office d’apéro et sera partagé avec Geof qui, ne résidant pas trop loin, vient partager le verre de l’amitié.
On commence à sortir les victuailles, il y a maintenant de bonnes braises et nous sommes confortablement installés. Foie gras et magrets de canards marinés sont au menu.
 
fourre-tout-1 0723 
 
Il y a un peu de musique à l’entrée du camp et d’autres groupes vivent leur concentre dans la bonne humeur. Je vais me coucher à minuit et demi. Dormir sous la tente dans ces conditions est très agréable et il n’est vraiment pas nécessaire de sortir tout le nécessaire, deux duvets l’un dans l’autre suffiront largement à mon confort Trois heures du mat(j’ai des frissons ; je plaisante), c’est un peu tôt pour sortir du lit, du coup j’enquille un cachet et c’est grasse matinée jusqu’à 9h30.
 
Petit déjeuner en autonomie, je fais chauffer de l’eau et je me fais une petite toilette.
 toilette
 
Les uns et les autres arrivent au fur et à mesure et j’avoue que je n’ai pas gardé la mémoire de l’ordre d’arrivée, mais à chaque fois c’est le même plaisir de retrouver une tête connue ou de mettre un visage derrière un pseudo qui a alimenté toutes ces conversations alimentées pour modérer notre impatience sur le réseau social que tout le monde connaît.
Et si bien calés au fond de nos domiciles respectifs nous avons déjà partagé bonne humeur et plaisanteries l’ambiance sera à son apogée ce samedi soir.
 
Chacun installe et propose ce qu’il a apporté pour partager ce moment. Olivier et Sandrine nous ont préparés un cassoulet maison(je n’en avais jamais mangé un aussi bon), Geof avait préparé un Chili con carne et je fournissais vin chaud et camemberts marinés au calva et aux fines herbes pour les chauffer au feu de bois. Thierry nous a concocté un pâté de chat absolument délicieux, comble de la bienséance il ira jusqu’à nous préparer les tartines avec le pain fait maison de Papoune.
 
repas 
 
Pour Barbie, née un 22 Novembre, un gâteau a été concocté et décoré sur place, les bulles sont au rendez vous et nous entonnons ensemble le joyeux anniversaire rituel.
 
barbie 
 
C’est une hivernale qui a tout d’une printanière, il a fait beau et presque chaud(et encore heureusement que nous étions à l’ombre sinon on aurait souffert( J )..
 
Que dire de ces moments qui n’ait déjà été dit, la même chose ??? oui et je l’assume, l’amitié, la convivialité, l’amour et le respect sont les ingrédients de ces week-end que nous aimons tant. Unis dans un même moment de partage, quid des couleurs ou des plaisirs différents de la moto que nous avons tous, nous sommes là parce que nous avons choisis d’y être et nous y sommes bien.
 
La fatigue me prend un peu plus tôt et c’est vers 23h30 que je m’échappe pour dodotter… Je ne sais pas jusqu’à quelle heure va durer la soirée. Gaël ira même jusqu’à dormir à la belle étoile auprès du feu…
 
gael 
 
Dimanche matin, pour des personnes qui ont commencées la veille à prendre l’apéro de 11h00 du matin jusqu’à 23h00 du soir, on est tous à peu près en forme.
 
Après le petit déjeuner pris nous commençons à remballer et à charger les motos. Le repas du dimanche midi est partagé les motos chargées.
Il reste peu de choses à boire(et ce midi nous sommes tous raisonnables)mais nous avons prévus tout à chacun pour le partage et du coup nous allons gâcher un peu de nourriture. Une meilleure concertation pour les prochains rendez nous permettra de ne pas renouveler ce petit impair.
 
Nous repartons vers 13h00, nous sommes cette fois ci cinq machines à remonter vers la Normandie. Un arrêt à Chartres pour une première séparation et c’est à Dreux que nous nous saluons, chacun au gré des bifurcations prenant le chemin de son home sweet home.
 
J’arrive à la maison vers 18h00. Je prends le temps de vider le side. Les tentes et bâches à sécher, la vaisselle et le nettoyage de la moto attendront que j’ai pu profiter d’une bonne douche, d’une bonne nuit de repos et de la chaleur de ma chère et tendre contre moi.
 
Si pour moi c’était la dernière de l’année, pour d’autre c’était la première de la saison.
Encore une fois je vous fais part d’une expérience motarde qui est mienne mais j’espère sincèrement que cela motivera votre venue pour une prochaine expérience.
 
Et je ne voudrais pas oublier un remerciement particulier aux Cel’thyc Pocrasses qui organisent ce rendez vous gracieusement et qui non content de proposer un accès gratuit à ce rendez vous nous ont offert le verre de l’amitié et un petit souvenir bien sympathique.
Ci dessous un superbe travail réalisé par Papoune qui vous permettra de retrouver quelques photos et vidéos du week end.....  Merci Papoune
 
 
 
 
 
 
Par jean chris - Publié dans : vie du club
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 26 octobre 2014 7 26 /10 /Oct /2014 11:37

Bon un petit compte rendu d'une sortie hors club, depuis que j'ai entendu parlé de cet évènement j'ai envie de m'y rendre.

 

J'espérais y voir, pour un quart de siècle, un grand nombre de camelots, un grand nombre d'exposants avec des constructeurs, des vendeurs d'occasions, bref je souhaitais accroître mes connaissances dans ce domaine et en prendre plein les yeux.

Force m'est de constater que j'ai été un peu déçu en la matière car il y avait peu d'exposants, mais je suis content quand même car j'ai vu de très beaux attelages, que ce soient exposés ou sur le parking avec les visiteurs qui sont venus d'un peu partout.

 iniside 044

 

 

Départ samedi matin avec l'envie de planter la tente vers midi et retrouver les amis qui devraient déjà être sur place mais qui ne seront que visiteurs du jour.

A l'arrivée il y a beaucoup de monde, un peu paumé j'ai pris direction circuit, je ne vois aucune indication, j'aperçois mon premier side de la journée et je décide de le suivre. Bien m'en a pris il me conduit directement à l'entrée du camping(ouf il s'y rendait bien     ).

A peine le casque enlevé Fifi et Brigitte nous rejoignent suivis par mimi et zaza(et leurs enfants).

Une petite heure d'attente et enfin le saint grââl devient réalité : un petit bracelet donnant accès au campement et quelques goodies, deux porte-clés et deux lacets tour de cou plus deux tickets pour le petit déjeuner offert(tout comme le sera l'apéro le soir), ainsi qu'un mystérieux ticket donnant accès au parking .

 

Un peu dans la précipitation après cette attente nous installons le campement au premier espace vide avisé, mais un peu trop près de la sono et sous un lampadaire.

iniside 085

Entre deux nos amis commandent la pizza, une heure d'attente supplémentaire, mais quand nous en aurons eu finis, cette pizza nous aura calée jusqu'au lendemain matin.

 

La météo est chagrin, loin du soleil annoncé, et une pluie fine nous accompagnera une bonne partie de l'après midi.

 

Nous faisons le tour des stands, nous avons le plaisir d'y retrouver nos connaissances de l'ASB(Amicale Side Cariste de Belgique)qui tiennent boutique et nous offrent le café.

 Merci encore à vous, c'est toujours un plaisir de vous croiser et d'apprécier votre jovialité et votre convivialité.

  iniside 026

iniside 022

 

Nous nous approchons du circuit pour voir quelques démonstrations et baptêmes de sides de vitesse.

Frustrant aussi, loin derrière les grillages nous n'apercevons qu'à peine les évolutions des engins de courses.

 

iniside 004 

 

Un second tour dans les stands, plus tranquille, la pluie nous a quitté, une visite de la grande tente où se trouvent la majeure partie des exposants constructeurs, vendeurs et spécialistes ainsi que le stand d'iniside.

 

C'est vraiment beau tous ces véhicules mais j'entends mon carnet de chèque qui hurle à la mort de ne pas être au niveau des prix annoncés.

 

iniside-036.jpg 

 un side trois roues motrices

 iniside 038

 

Mimi croise d'autres amis et direction le stand buvette, ya pas, faire 77.42 mètres aller et retour ça donne soif. Nos amis de l'ASB gèrent les buvettes.

Nous nous posons tranquillement pour discuter et se désaltérer.

L'heure tourne et avant que tout le monde ne reparte je vais cherche ma bouteille de monbazillac 1997 que j'avais prévue pour l'occasion.

 

Vers 19h00 tout le monde est reparti et nous nous retrouvons seuls.

Nous faisons un petit tour du camp pour jeter un oeil sur les véhicules qui sont présents.

Je trouve le side de michel, 1200XTZ attelé Sirah, mais point de michel ; pas de stress je le rencontrerais de nouveau à Dhuizon.

 

iniside-087.jpg 

 

Iniside fait un petit discours pour parler de Iniside, des 25 années écoulées et de l'avenir, avant l'apéro qui est servi quasiment à volonté. 

Après avoir écouté le discours et attrapé un petit verre d'apéro nous retournons vers la toile.

iniside 065 

Un peu fatigués nous décidons de nous coucher.

Une dernière halte technique pour moi avant le dodo et je retrouve des personnes que j'avais croisées en début d'après midi, Patrice et Françoise, qui sont en fait les premiers propriétaires de mon side et qui ont attelé le XJR 1200 au GX Racer.

Le temps de prévenir madame et nous nous posons autour d'une bière ou deux pour discuter et faire connaissance.

Des personnes vraiment charmantes et nous aurons plaisir de nous voir à nouveau et nous ne nous sommes pas séparés sans se donner les moyens de rester en contact. Merci pour cette soirée et merci de m'avoir permis de me pieuter à une heure plus raisonnable

 

La nuit va être courte, avec la sono à tue-tête à moins de 20 mètres jusqu'à 2h30 le repos ne sera pas de bonne qualité, et si même(et là je marque un point) : madame n'a absolument pas eu froid.

 

 Les organisateurs annoncent la possiblité de tourner sur le circuit de Bugatti, deux tours, à partir de 12h30. Cette annonce n'attise pas mon intérêt, mèmère est montée en pneus neige et l'amour de la compétition ne m'habite pas.

 

Nous prenons un petit déjeuner sympathique et nous plions le campement  pour partir vers 9h30. 

Départ non sans avoir saluer Patrice, Françoise et les personnes qui les accompagnent. 

Je regrette de ne pas avoir pu saluer nos amis belges mais je me dis qu'ils doivent être affairés sur leur stand et qu'il sera plus agréable de les croiser à nouveau à Mouscron.

 

Voilà, un bon petit week end, je suis content d'avoir pu amené ma douce à ce qui dans le fond ressemblait plus à une concentration qu'à une foire exposition telle que je me l'imaginais. J'y ai vu de très beaux attelages, j'ai passé du bon temps avec mes amis et lié de nouvelles relations. Globalement malgré quelques petites déceptions je suis très content d'avoir participé à cette manifestation.

 

En conclusion il me reste une petite dizaine d'années pour mettre des sous de côté pour m'offrir le panier qui me conviendra le moment venu et quand mes capacités physiques ne me permettrons plus d'emmener une moto GT.

J'espère que d'ici là les constructeurs aurons eu loisir de travailler sur la consommation des ces engins, ce qui à vrai dire reste un frein pour une utilisation quotidienne en ce qui me concerne.

 

 iniside 054

 iniside 047

 iniside 077

Par jean chris - Publié dans : vie du club
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 19 octobre 2014 7 19 /10 /Oct /2014 09:41

Petite dernière sortie de l'année, organisée par notre bon président; le thème en étant la visite d'une brûlerie à Bernay. où les secrets de la torréfaction nous serons révélés.

 

Tout d'abord souhaiter la bienvenue à Jean Paul et Patricia qui, après avoir découvert le club à la concentre en Juin, ont décidés de nous rejoindre pour cette sortie.

 

Rendez vous nous est donné pour 10 Heures ce dimanche, ce qui permettra la grasse matinée et pour les éloignés de nous rejoindre tranquillement.

 

CIMG0046

 

Tout le monde semble être là, hors Eric qui répond aux abonnés absents.

Nous attendrons une petite demie-heure avant de prendre la décision de partir.

 

Pendant ce laps de temps nous voyons Francis qui vient faire son plein d'essence et qui fait des grands signes.

Au moment où nous partons je vais à sa rencontre et il me fait part de son envie de nous rejoindre.

Je remonte le groupe et passe l'info à notre bon président qui ouvre la route et organise la sortie.

Arrêt du groupe en troupeau sur le bas côté entre deux giratoires, pas terrible, et je fais demi-tour pour me placer dans le giratoire ; pas d'arrivée de Francis, je repars vers la station essence où je ne le trouve pas.

Je repars donc vers le groupe pour autoriser le départ de la balade, de ce fait, et à ma grande surprise  -> plus personne.

 

Heureusement pour moi j'ai participé à la reco et je connais notre point de chute(qui a changé ce que je ne savais pas)et je remonte pleine balle à l'aventure en me disant que si je ne rattrape personne à Saint Georges du Vièvre je filerais directement sur Bernay.

Coup de chance je récupére le groupe après Saint Etienne l'Allier. 

Contrarié mais content d'avoir récupéré tout le monde je reprends la balade.

 

Nous nous promenons dans la campagne par les petits chemins dont notre bon président a le secret.

Nous arrivons à Bernay très rapidement, un petit tour dans le centre ville et nous remontons vers l'auberge où notre table est réservée.

Un franc soleil nous accompagne et c'est une journée très agréable.

Nous discutons quelques temps sur le parking avant de rejoindre notre table où un repas digne de Pantagruel nous attend.

 

CIMG0051

 

 

CIMG0050

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec l'apéro des petits canapés nous sont servis à discrétion, nous voyons arriver le pâté on se disant que l'entrée va être lourde.

Et non, ce n'est pas l'entrée, c'est juste un encas pour patienter. L'entrée arrive ensuite ainsi que Didou et Elizabeth qui nous rejoignent pour finir la journée.

CIMG0053

 

Le plat avec accompagnement à volonté, qui est arrivé après un trou normand, fromage à volonté, dessert...... je n'évoque pas les boissons à discrétion et nous repartons vers la brûlerie les panses bien dodues et les dents du fond qui baignent après un petit peu plus de deux heures passées à table. 

 

CIMG0060

Non seulement nous nous sommes restaurer à satiété mais de surcroit le service a été renforcé à la demande de notre président pour respecter au mieux les horaires du programme.

 

Qualité et quantité, bon accueil et convivialité font que je recommande cet établissement aux groupes en goguettes  :

 

l'Ancienne Auberge

38 côte Aristide Briand

27300 MENNEVAL

02 32 46 89 37

 

A la brülerie le café, et quel café !!!, nous est servi en dégustation.

Sans être à l'aise dans le fait de nous parler de son métier le tenancier saura animer ce moment avec l'aide précieuse des questions posées tour à tour. Merci à lui d'avoir ouvert son établissement pour nous accueillir un dimanche, alors qu'il s'agit de son jour de repos. Nous y resterons un peu plus d'une heure.

 

CIMG0065

 

De nouveux nous enfourchons nos bécanes pour regagner Pont Audemer par les chemins de Traverse. 

Second Couac de la journée, nous y perdrons Alain et Benoit dès le premier feu(comme peut en attester la vidéo d'Alain). 

 

 

Je me suis retourné deux ou trois fois pendant la balade avec le sentiment qu'il manquait quelqu'un et c'est Patrick qui venant à ma hauteur confirme mes craintes.

Je remonte le groupe et passe à l'info au meneur du jour.

Trop tard, rien à faire hors continuer et passer un coup de fil au prochain arrêt : Benoit, Béa et Alain nous attendent à Pont Audemer où nous partagerons le verre de l'amitié avant de nous séparer et clôturer cette dernière balade du club cette année.

 

CIMG0075

 

 

CIMG0074

Je suis un peu exhaustif sur les couacs de la journée certes, mais en rien cela n'a entaché la bonne humeur du groupe et le bon déroulement de la balade.

 

Je tiens juste à rappeler, et il semble que cela soit on ne peut plus nécessaire, que pour qu'une balade se passe bien chacun est responsable de la personne qui le suit et doit SYSTEMATIQUEMENT signaler le moindre problème par deux coups brefs d'avertisseurs, ce qui permet au fil du groupe de remonter jusqu'en tête et de stopper le groupe afin de s'assurer de la présence de tous et de l'absence de difficulté.

Il sera donc rappelé dans les règles de bonne conduite que pour les personnes qui ne sont pas à l'aise avec le roulage en groupe que ce soit en terme de circulation où de cohésion la meilleure en place est en tête derrière le leader et ce afin d'éviter que ne se reproduise ce genre de situation qui a été dans ce cas désagréable mais sans conséquence.

Je n'ose pas imaginer la même situation avec une crevaison ou une chute.

 

Voilà un Compte rendu en forme de Z'humeur mais qui, à mes yeux, est surtout une petite piqûre de rappel pour le maintien de ce que nous avons toujours été, c'est à dire avant tout autre chose un groupe d'amis. Et je suis particulièrement heureux de voir de nouveaux adhérents nous rejoindre, et à ceux là je réitère mes voeux de bienvenue.

 

Et je suis également heureux de constater et de rappeler que cette année passée a vue toutes nos balades avoir un taux de participation élevé. Le plaisir partagé entre tous est une jubilation chaque fois renouvelée et depuis 14 ans que je fais parti de ce club aucune sortie n'a jamais démenti ce plaisir de retrouver non pas des adhérents mais des ami(e)s autour de cette activité que l'on aime tant : la moto.  

 

 

 

Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 09:21

    Une petite année de sortie qui glisse lentement vers la fin. Un programme de gourmets cette année, à l'image des adhérents du club, après une sortie poulets, une sortie Duredent, la sortie Côtes de Ports. Heureusement pour nous, entre deux nous aurons eu l'occasion de visiter quelques petits trous normands.

 

Sylvie et Dominique sont nos organisateurs pour cette sortie et ils nous aurons fait traverser des régions connues tout en nous permettant de découvrir des routes qui le sont moins, pour ne pas dire ignorées de beaucoup d'entre nous.

 

Tout d'abord nous souhaitons la bienvenue à Valérie, Laurent et Eric, j'espère qu'ils ont appréciée l'ambiance du groupe et que nous aurons l'occasion de partager d'autres balades ensemble.

 

Le départ, avec la petite photo de famille rituelle

 

cotes de port (89)   

 

 Météo d'automne, sèche et souvent ensoleillée nous partons à l'assaut de la route touristique qui borde les plages de débarquement. Dominique nous entraîne dans des chemins de traverses passant en pleine campagne et au milieu de magnifiques résidences normandes.

 

Premier arrêt à Pégasus Bridge pour le café croissant

 

cotes de port (4)

 cotes de port (13)

  cotes de port

 

 

 Le départ de ce lieu est mal aisé, malgré la fin de la saison touristique et une météo capricieuse, ce lieu chargé d'histoire attire toujours autant de visiteurs.

 

Et nous repartons pour la grande vadrouille direction Port en Bessin, le temps de se stationner les uns contres les autres et nous partons pour une découverte pédestre du port et de sa jetée.

 

cotes de port (14)

 

cotes de port (36)

 

Nous perdons un de nos "tamalous" qui à cause de ses problèmes de dos préfère, sagement, nous quitter avant le repas.

 

Petit restau déniché dans une rue adjacente où les tarifs et la qualité du repas n'attirent pas de critique particulière. La détente, la bonne humeur et un repas chaud réjouissent nos motards en goguette

 

cotes de port (58)

 

 

 

 La bonne chair et la bonne humeur y faisant il semble pour Dominique, notre Gentil Organisateur, qu'un peu de retard impacte le programme et la visite du cimetière de Colleville est annulée pour cette fois çi. Nous repartons pour la pointe du Hoc, destination la plus éloignée du programme du jour. 

 

Cet endroit porte en moi un souvenir particulier, il y a presque 20 ans je m'y suis rendu et y ai dormi dans mon fourgon aménagé. Sur place j'y ai fait la rencontre d'un ancien combattant qui m'avait reproché de laisser mon chien en liberté sur ce site portant la mémoire de durs combats et de sacrifices.

J'avoue qu'à cette époque je me suis senti démuni et respectueux devant cette personne, même si son histoire d'Homme appelait ce genre de remarque je ne suis toujours pas convaincu 20 ans après que ce faisant j'avais manqué de respect au lieu et à la mémoire du lieu. Mais clairement cette anecdote a marqué ma vie d'Homme.

 

cotes de port (73)

 

 Nos guides du jour

 

cotes de port (71)

 

Après une petite heure de quartier libre et de découverte du site nous repartons par la brousse vers le cimetière allemand de la Cambe. Petite visite un peu plus courte cette fois çi, car comme à chaque fois le temps défile. Laurent et Valérie souhaitent nous offrir le verre de l'amitié pour inaugurer leur première sortie en notre compagnie, après avoir pris le temps de réserver en terrasse quelques tables dans leur fief de Beuzeville nous repartons vers la fin de cette journée avec un arrêt ravitaillement pour nos montures à Bayeux.

 

En cette fin de dimanche nous empruntons la voie rapide pour le retour(rassurez vous nous l'avons rendue)et un dernier arrêt à Beuzeville pour se rehydrater les papilles et pour quelques insatiables se taper une bonne queue.

cotes de port (81)

Bien entendu j'évoque la queue de Charrue, bière belge à déguster pour celles et ceux qui n'ont pas encore fait cette découverte.

 

Voilà pour le compte rendu de cette première balade automnale, merci à Sylvie pour m'avoir booster pour la rédaction de celui ci. Je reste friand de vous lire également, n'hésitez pas à m'envoyer d'éventuels paragraphes que je peux adjoindre à la suite de ce compte rendu ou de vos commentaires dans la rubrique réservée à cet effet ci dessous.

 

Par jean chris - Publié dans : les sorties 2014
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Petites Annonces

 

 

 

Vends Silencieux CBR 20Euros

Jean Chris : 0683 792 191

------------------------------------------------

 

Vends Tapis de Réservoir 1200XJR

prix souhaité : un 12 ans d'âge écossais 

Jean Chris : 0683 792 191

 

 

 

 

____________________________________________

 

 

info du jour

La béquille du matin réjouit le médecin.

humour

Objet : négociation sur les salaires Conchita voulait une augmentation. La Maîtresse de maison très énervée par cette requête lui demande: "Et pourquoi voulez-vous une augmentation, Conchita ?" Conchita : "Eh bien Madame pour 3 raisons. La 1ère, c'est parce que je repasse mieux que Madame" Madame: "Et qui vous dit ça" Conchita : "C'est Monsieur qui me dit ça". Madame: "Oh!" "La 2ème, c'est que je cuisine mieux que Madame". Madame: "Billevesées! Et qui dit que vous cuisinez mieux que moi?" Conchita : "C'est Monsieur qui dit que je cuisine mieux que Madame". Madame: "Oh!" "Ma 3ème raison, c'est que je fais mieux l'amour que Madame" Madame (hors d'elle): "Et c'est encore Monsieur qui vous dit que vous faites mieux l'amour que moi ? " Conchita : "Oh, Non, Madame. C'est le jardinier ... ! " Et vlan…Conchita a eu son augmentation ! MORALITE: Lorsqu'on prétend grimper au cocotier, mieux vaut avoir la culotte propre... (proverbe antillais)
:mrgreen:

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

à écouter sans retenue

http://www.dailymotion.com/video/x3k0h8_luisrego_fun?start=70


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après avoir pris ma retraite, ma femme a insisté pour que je l'accompagne dans ses courses. Malheureusement, comme la plupart des hommes, je trouve cette tache ennuyeuse et préfère entrer et sortir rapidement. Hélas, ma femme est comme la plupart des femmes, elle aime faire du shopping pendant des heures et des heures ! Hier, ma chère épouse a reçu la lettre suivante de Cora : Chère Mme Dupont, Au cours des six derniers mois, votre mari a été à l'origine de plus d'un problème au sein de nos magasins. Nous ne pouvons tolérer ce comportement et sommes contraints de vous en interdire, à tous les deux, l'accès. Nos plaintes contre M. Dupont sont énumérées dans l'historique ci-dessous et documentées par nos caméras de surveillance vidéo. Le 15 juin : Il a prit 24 boîtes de préservatifs pour les mettre au hasard dans les chariots des autres clientes quand elles ne regardaient pas ! Le 2 juillet : Il a réglé tous les réveils dans le rayon des articles ménagers/literie pour qu'ils se déclenchent à intervalles de 5 minutes. Le 7 juillet : Avec une boîte de concentré, il a fait une traînée de jus de tomates sur le sol conduisant aux toilettes des femmes. Le 15 août : Il a monté une tente dans le département de camping et proposait aux autres clients d'amener des couvertures et oreillers. Le 23 août : Quand un employé a demandé s'il pouvait l'aider, il a commencé à pleurer et a crier : "Pourquoi vous ne me laissez pas tranquille ?" Le 4 septembre : Il a regardé directement dans la caméra de sécurité et l'a utilisée comme un miroir, pour aller chercher des trésors dans son nez. Le 11 septembre : Il a manipulé des armes à feu dans le département de chasse et pêche et a demandé au préposé dans quel rayon se trouvaient les antidépresseurs. Le 18 octobre : Il s'est caché dans un rayon de vêtements, à l'intérieur d'une longue robe et lorsque les gens approchait, il criait : "choisis-moi, choisis-moi !" Le 21 octobre : Quand une annonce est venue sur le haut-parleur, il s'est couché au sol en position fœtale et a crié : "Oh non ! C'EST ENCORE CES VOIX !" Et le dernier incident, mais pas le moindre. Le 23 octobre : Il est entré dans une cabine d'essayage, a fermé la porte, a attendu un certain temps, puis a crié très fort : "Hé ! Il n'y a pas de papier cul ici ?"


----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Ma femme a fait un truc hier avec sa bouche que tous les hommes adorent:elle l'a fermée.


A celle qui te dit que les hommes sont tous pareils, réponds-lui qu'il ne fallait pas tous les essayer.

 

Un pénis bien éduqué est celui qui se lève pour permettre à une fille de s’asseoir.

  

 

Pour s'endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.


Jeanne d'arc s'est éteinte le 30 mai 1431, environ deux heures après sa mort.


Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d'arriver plus vite en retard.


L'enfant des voisins veut faire une bataille d'eau. J'attends que l'eau finisse de bouillir et j'y vais.


Les seins des femmes sont la preuve qu'un homme peut se concentrer sur 2 choses à la fois.


Ma femme me dit que côté sexe je suis un athlète olympique, je suis bon une fois tous les 4 ans.


A quoi bon tuer des baleines si c'est pour maquiller des thons ?


Ma femme me traite comme un Dieu. Elle oublie totalement mon existence sauf quand elle a besoin de moi.


C'est en se plantant qu'on devient cultivé.


Les petits garçons aiment les soldats, les petites filles aiment les poupées, les grands garçons aiment les poupées, les grandes filles aiment les soldats.


Le taux de radiation est plus élevé à pôle emploi qu'à Tchernobyl.


Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.


A l'école, ils nous apprennent le passé simple. Ils feraient mieux de nous faire apprendre le futur compliqué.


Ne contredis jamais ta femme, attends 5 minutes et elle le fera d'elle même.


J'ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m'ont dit de repasser demain. Je ne sais pas comment le prendre (?)


Two beers or not two beers, that is the pression.


Mieux vaut être une vraie croyante qu'une fausse sceptique.


Il est impossible de faire 10 000 pompes par jour. Sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike.


Une lesbienne qui n'a pas de seins, est ce une omoplate ?


Ce qui est chiant avec les filles qui couchent le premier soir, c'est qu'il faut attendre toute la journée.

 

Ta mère est tellement vieille qu'elle a un exemplaire de la Bible dédicacé.

 

 

Le problème au Moyen-Orient, c'est qu'ils ont mis la charia avant l'hébreu.


Un milliardaire change de Ferrari tous les jours. Un SDF change de porche tous les jours.


J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour le moment, tout se passe comme prévu.


Je me demande si, à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas 4 saisons (?)


Dieu a créé l'homme dix minutes avant la femme pour qu'il ait le temps d'en placer une.


Défense de courir sous peine de poursuite !

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Chez un marchand de vin, l'ancien testeur de vin est décédé et le directeur cherche à le remplacer.
Un ivrogne, à l'allure très sale est venu pour le poste.
Le directeur du magasin cherche à s'en débarrasser.


Il lui donne un verre de vin.
L'ivrogne boit et dit :

- C'est un Muscat, trois ans d'âge, provient du nord et a été muri dans un conteneur en métal. Bas de gamme, mais acceptable.
- D'accord, dit le patron.
- Un autre verre ? lui demande-t-il.


L'ivrogne le boit et dit :

- C'est un cabernet, huit ans d'âge, provient du sud-ouest, mûri dans un baril en chêne à 8 degrés. Demanderait trois autres années pour de meilleurs résultats.

Exact, dit le patron.
Un troisième verre...
- C'est un pinot blanc champagne, très coté et exclusif, dit l'ivrogne calmement.

Le directeur est épaté.
Ce dernier fait un signe à sa secrétaire de suggérer quelque chose d'autre.
Elle sort du bureau et revient avec un verre rempli d'urine.

L'ivrogne y goûte et dit :
- Elle est blonde, 26 ans, enceinte de trois mois et si vous ne me donnez pas le job, je vais donner le nom du père…

 

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés